Forêt publique
Retour vers la liste des articles

Les COFOR, engagées aux côtés du Sud-Isère pour répondre aux enjeux du foncier forestier

Cofor 38 | 14 Mai 2024

FONCIER FORESTIER, STRATÉGIES FORESTIÈRES TERRITORIALES



Ayant répondu à l’appel à projets de la DRAAF, le Trièves, la Matheysine et l’Oisans se lancent dans un projet de territoire pour débloquer quelques freins relatifs au foncier forestier. En effet, le morcellement de la propriété privée reste une problématique forte pour l’aménagement du territoire et la gestion forestière. Avec l’ONF, la SAFER, le CNPF et la Chambre d’agriculture, les Communes forestières accompagnent les trois communautés de communes en ce sens. Comment va se dérouler le projet ?

Pour commencer, il convient de réaliser un diagnostic territorial. Ce travail cartographique se concentre sur deux aspects.

- Le foncier, afin d’avoir connaissance des biens potentiellement vacants et sans-maître ou des enclaves privées en forêt publique, par exemple. Ces parcelles sont des opportunités pour les collectivités de se saisir des enjeux fonciers. Soit pour simplifier l’aménagement du territoire par la maîtrise foncière, soit pour faciliter la gestion forestière en les intégrant au régime forestier ou en les restituant à des propriétaires voisins.
- La prise en compte du changement climatique, afin de cibler les zones d’action prioritaires. Peuplements vulnérables ou en souffrance, massifs particulièrement sensibles face au risque incendie, secteurs dont la desserte est insuffisante… Tous ces critères seront pris en compte pour agir localement et fortement sur le foncier, là où les enjeux sont forts.

Ensuite, les acteurs de la forêt privée et publique mettront en œuvre une animation foncière auprès des propriétaires. Côté public, les communes seront accompagnées dans l’acquisition des biens vacants et sans maître et informées de leurs droits de préférence et de préemption. Côté privé, la bourse foncière La Forêt bouge sera un bon outil pour dynamiser les transactions et donc la gestion forestière.

En parallèle, des actions pour planifier et faciliter des projets de desserte aux endroits les plus stratégiques seront entreprises. À cela s’ajoutent des efforts considérables alloués au regroupement et à la gestion durable pour renforcer la sylviculture des massifs et sa cohérence.

Ce projet est établi pour une durée de deux ans, mais l’ensemble des acteurs engagés a conscience de la nécessité de faire perdurer les actions sur un pas de temps plus long pour en voir les résultats.
LETTRE INFO

COFOR AURA | 2024
Lettre d'information n°26 - Communes forestières Auvergne-Rhône-Alpes

Toutes les lettres ici  

Retour vers la liste des articles
Ce site internet utilise des cookies à des fins de statistiques et pour faciliter votre navigation.
Accepter
Refuser
Paramétrer

Cookies pour le suivi des visites (google analytics)
Interdits :  Autorisés :

Cookie pour enregistrer votre décision par rapport aux cookies
(obligatoire)

Enregistrer
   
Annuler