Forêt publique
Retour vers la liste des articles

Moderniser l'affouage, c'est possible ?

Cofor 38 | 25 Octobre 2023

BOIS ÉNERGIE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE



C'est la question que se sont posé les parties prenantes du projet "Affouage 2.0" : Communes forestières, Solagro, PNR du Vercors, CC du Trièves et Cabinet Brun Cessac. L’objectif du projet était de créer une dynamique locale entre les habitants et les acteurs du territoire autour de l’affouage, afin de repenser la pratique.


Pourquoi l’affouage ?

Il s’agit d’une pratique ancestrale, permettant aux habitants d’une commune de bénéficier, à prix très réduit, de bois de chauffage. Cependant, elle est en perte de vitesse aujourd’hui et on constate une baisse constante du nombre d’affouagistes.

Pourtant, l’affouage s’inscrit pleinement dans la transition écologique : énergie renouvelable peu chère, accessible à tous les habitants, maintien d’une sylviculture dans des parcelles peu rentables, connexion entre citoyens et espace forestier…

Alors, pourquoi l’affouage recule ?

Bien qu’avantageuse, cette pratique colporte son lot de problématiques. Les forêts sont parfois peu accessibles, surtout en montagne. Les logements sont de moins en moins équipés de poêles ou de cheminées. La moyenne d’âge des affouagistes est assez élevée et les populations plus jeunes n’y sont pas sensibilisées. Tout le monde n’a pas le matériel requis, ni les compétences techniques pour bûcheronner. De plus, certaines communes n’ont pas, ou peu, de forêt.

Quelles sont les opportunités pour redynamiser l’affouage ?

De ces constats, il apparaît qu’une modernisation de l’affouage serait intéressante. Le travail mené dans le cadre de ce projet a fait émerger plusieurs pistes d’action.

Ce nouveau procédé pourrait, par exemple, proposer du bois déjà bûcheronné et fendu aux habitants. Des communes pourraient également s’associer pour que les forêts abondantes des unes profitent aux habitants des autres. Des efforts pourraient être faits pour former les intéressés et mettre en commun du matériel.

Que ressort-il du projet ?

Le but était de créer une dynamique locale entre les communes du Trièves intéressées et leurs habitants. Des propositions ont été faites sur de nouveaux moyens à mettre en œuvre, à l’échelle de ces communes. Elles sont basées sur les éléments qui sont ressortis de l’étude, couplés à une analyse juridique de faisabilité. Le territoire peut maintenant s’emparer des outils mis à disposition pour engager une démarche avec les municipalités motrices.

Si d’autres communes ou intercommunalités veulent bénéficier du retour d’expérience de ce projet ainsi que de ses outils développés, sollicitez-nous.
LETTRE INFO

COFOR AURA | 2024
Lettre d'information n°26 - Communes forestières Auvergne-Rhône-Alpes

Toutes les lettres ici  

Retour vers la liste des articles
Ce site internet utilise des cookies à des fins de statistiques et pour faciliter votre navigation.
Accepter
Refuser
Paramétrer

Cookies pour le suivi des visites (google analytics)
Interdits :  Autorisés :

Cookie pour enregistrer votre décision par rapport aux cookies
(obligatoire)

Enregistrer
   
Annuler