Forêt publique
Retour vers la liste des articles

La propagation du cerf élaphe dans les forêts ardéchoises : un défi pour les élus forestiers

Cofor 07 | 24 Juin 2022

EQUILIBRE SYLVO-CYNÉGÉTIQUE CHASSE



Photo : © Freepik

L’Association des Communes forestières de l’Ardèche a souhaité porter dans les débats avec les partenaires de l’organisation de la chasse, le défi que représente l’arrivée du Cerf Elaphe dans notre département.
Les forestiers surveillent les populations de Cerf comme le lait sur le feu ! Alors qu’elles sont en train de s’adapter au changement climatique, les forêts ardéchoises doivent être protégées de dégâts excessifs de gibier, au risque de ne pas réussir à se renouveler (à se régénérer).
C’est pourquoi nous travaillons à l’échelle départementale sur l’équilibre sylvo-cynégétique. Ce concept inscrit dans le code forestier, nous invite à trouver le bon équilibre entre la faune sauvage et la capacité de la forêt à nourrir cette faune sans se fragiliser. Tout cela s’organise.
Le préfet, intervient en arrêtant les dates d’ouverture et de fermeture de la chasse, en identifiant les espèces susceptibles d’occasionner des dégâts, et en validant le Schéma départemental de gestion cynégétique (SDGC)
Depuis la parution de la loi du 24 juillet 2019, il a également pour mission de fixer après avis de la CDCFS le nombre minimal et maximal d’animaux à prélever annuellement. Les Communes forestières siègent au sein de la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage où nos représentants ont porté cette nouvelle préoccupation.
Si la population de chevreuil est aujourd’hui bien régulée, l’arrivée du cerf élaphe est un nouveau défi pour les chasseurs comme pour les forestiers. Si chacun peut se réjouir du développement de la biodiversité sur notre territoire, les risques d’une faune qui peut devenir incontrôlable nous oblige au dialogue et à l’action commune avec tous les partenaires de la gestion de la faune sauvage.
En surpopulation, le cerf va causer des dégâts très importants aux jeunes arbres, sur une zone bien plus vaste que des populations de chevreuil. Paradoxalement, il va mettre en danger les ressources forestières dont il a besoin pour vivre.
Au vu des caractéristiques de ce gibier et des retours d’expérience des départements voisins, le cerf est désormais chassé en Ardèche. Cela reste une nouveauté pour l’Etat, les élus, les forestiers et les chasseurs. Les COFOR s’engagent donc clairement à être force de proposition pour le maintien de l’équilibre sylvo-cynégétique. Nos représentants ont ainsi participé avec l’ONF et le CRPF à plusieurs réunions de partage d’informations pour élaborer une position commune. L’ONF, dont la méthodologie est reconnue par tous pour la mesure des dégâts de gibier, démontre avec ses données la précarité de l’équilibre et donc la nécessité de prélever plus de cerfs. En effet, l’augmentation du prélèvement des cerfs n’empêche pas les indices de présence de cette espèce de progresser. Des dégâts de gibiers mesurés par les forestiers au comptage de cerfs par les chasseurs, tous les relevés soulignent cette évolution rapide.
L’Etat souhaite encourager la colonisation par le cerf du plateau ardéchois. Cet objectif est inscrit dans le schéma départemental de chasse. Cependant, nous argumentons pour rester vigilants sur la maitrise de cette population particulière. Avec le cerf, quelques années suffisent pour passer d’une colonisation à un déséquilibre, qui plus est dans notre contexte d’évolutions climatiques rapide.
L'organisation de Commission Départementale de la Chasse et de la Faune Sauvage (CDCFS)




Pour aller plus loin :

  • Le guide forêt gibier des Communes forestières du Grand Est (avec un panorama du grand gibier et les risques sur les principales essences forestières) : cliquez ici
  • Le schéma départemental de gestion cynégétique : cliquez ici
Crédits photos : Freepik, Communes forestières Grand Est
LETTRE INFO

COFOR AURA | 2022
Printemps 2022

Toutes les lettres ici  

Dernières nouvelles


Bilan de la dernière vente publique de bois pour la Haute-Loire
| 25 Novembre 2022

Commercialisation Mobilisation des bois
Bilan de la dernière vente publique de bois pour le Cantal
Cofor 15 | 25 Novembre 2022

Commercialisation Mobilisation des bois
Bilan des ventes de bois sur pied Automne 2022 en Haute-Savoie
| 25 Novembre 2022


Groupe de travail Forêt-Filière bois du massif central
| 25 Novembre 2022

Stratégies forestières territoriales
Nouvelle organisation dans le Massif Central
| 25 Novembre 2022

Retour vers la liste des articles
Ce site internet utilise des cookies à des fins de statistiques et pour faciliter votre navigation.
Accepter
Refuser
Paramétrer

Cookies pour le suivi des visites (google analytics)
Interdits :  Autorisés :

Cookie pour enregistrer votre décision par rapport aux cookies
(obligatoire)

Enregistrer
   
Annuler