Forêt publique
Retour vers la liste des articles

Retour sur la journée d'échanges sur le renouvellement des forêts de montagnes en situation de déséquilibre sylvo-cynégétique dans le contexte de changements climatiques

Cofor 73 | 30 Mai 2022

EQUILIBRE SYLVO-CYNÉGÉTIQUE CHASSE



Photo : © Communes forestières

Cette matinée organisée par l'ONF de Savoie sur la forêt communale des Allues fut l'ocassion d'échanger entre élus, forestiers, techniciens de la direction départementale des territoires et chasseurs, sur la problématique de l'équilibre sylvo-cynégétique dans un contexte de changements climatiques.

La journée a débuté par une présentation de l'importance des forêts de montagne et leur nécessaire renouvellement pour le maintien de toutes leurs fonctions : protection physique, paysage et accueil, production de bois, biodiversité.
Ensuite des constats partagés ont été identifiés comme le fait que sur le massif des trois vallées les dégâts de gibiers sur la régénération forestière constituent un frein au renouvellement normal de la forêt (constat déjà fait en 2013 sans amélioration notée en 2022). Aussi avec l'évolution du climat, il est nécessaire de réparer les forêts de demain avec des espèces d'arbres adaptées et d'avoir des peuplements plus mélangés, or les forêts du massif des trois vallées sont essentiellement constituées d'épicéas. Actuellement l'abroutissement répété des espèces d'arbres appétentes pour les cervidés (sapin, feuillus notamment) limite la diversité.

De plus, le croisement changements climatiques et pessisère pure entraîne des dépérissements déjà visibles. Il sera rapidemment nécessaire d'enrichir les peuplements actuels avec d'autres essences plantées. Toutefois les essences utilisées pour diversifier les peuplements sont sensibles à la dent du gibier. Les protections sont d'une efficacité limitée et d'un coût très important.

Les courbes d'évolution des populations de cerf relevées en comptages nocturnes et les courbes des attributions au plan de chasse sont parallèles. La courbe des réalisations suit avec un niveau inférieur d'environ 100 animaux. Les niveaux de prélèvements demandés sont déjà très forts pour les chasseurs locaux. La proximité des stations de ski et le tourisme hivernal ne facilitent pas la réalisation d'un plan de chasse visant à réguler une population.


Ainsi des propositions d'actions visant à améliorer l'équilibre forêt gibier pour permettre le renouvellement des peuplements ont été faites :
  • Casser la croissance de l'espèce cerf, et essayer de revenir à une population de 500 à 600 animaux en indices nocturnes en augmentant le plan de chasse;
  • Suivre l'évolution du renouvellement de la forêt lors de cette baisse;
  • Travailler à l'échelle du massif en raison des déplacements de l'espèce et étudier le déplacement des animaux;
  • Communiquer aurpès du grand public sur les dégats de gibiers en forêt;
  • Travailler sur la commercialisation de la venaison
LETTRE INFO

COFOR AURA | 2022
Printemps 2022

Toutes les lettres ici  

Dernières nouvelles


Bilan de la dernière vente publique de bois pour la Haute-Loire
| 25 Novembre 2022

Commercialisation Mobilisation des bois
Bilan de la dernière vente publique de bois pour le Cantal
Cofor 15 | 25 Novembre 2022

Commercialisation Mobilisation des bois
Bilan des ventes de bois sur pied Automne 2022 en Haute-Savoie
| 25 Novembre 2022


Groupe de travail Forêt-Filière bois du massif central
| 25 Novembre 2022

Stratégies forestières territoriales
Nouvelle organisation dans le Massif Central
| 25 Novembre 2022

Retour vers la liste des articles
Ce site internet utilise des cookies à des fins de statistiques et pour faciliter votre navigation.
Accepter
Refuser
Paramétrer

Cookies pour le suivi des visites (google analytics)
Interdits :  Autorisés :

Cookie pour enregistrer votre décision par rapport aux cookies
(obligatoire)

Enregistrer
   
Annuler