Accueil > Dernières nouvelles

LES POUVOIRS PUBLICS VALORISENT LA CONSTRUCTION EN BOIS LOCAL CERTIFIÉ
Depuis quelques années, les enjeux environnementaux et écologiques ont mis la filière forêt bois sur le devant de la scène.

Dans le secteur du bâtiment, le bois présente des avantages indéniables. Matière première renouvelable, très bon isolant thermique, il permet de stocker du CO2 là où le béton en produit. Si l’on rajoute à cela, les bénéfices de l’utilisation d’un bois issu des forêts des territoires –gestion durable, renouvellement de la ressource, mobilisation des bois- et d’une transformation en local –emploi, réduction des émissions de CO2-, le bois semble être un outil plus que pertinent pour les projets des collectivités qui œuvrent pour la transition énergétique.

Ce n'est donc pas une surprise si l'utilisation du bois dans la construction attire l'attention des dirigeants politiques. Conscients de l’engagement des collectivités et du caractère exemplaire de telles démarches, les pouvoirs publics ont mis en place des aides pour valoriser la construction en bois local.

C’est le cas de la Région Auvergne Rhône-Alpes qui depuis 2018 a lancé un appel à projet « Promouvoir et développer la construction en bois local » qui valorise les projets utilisant la ressource de proximité.

Dans les départements, des préfectures s’engagent aussi en ce sens et ont décidé d’attribuer des bonifications à la DETR pour les collectivités utilisant du bois local certifié BOIS DES ALPES et BOIS DES TERRITOIRES DU MASSIF CENTRAL.

C’est le cas depuis 2018 pour le Puy de Dôme, pour la Haute Savoie, les Hautes Alpes et les Alpes de Haute Provence en 2019 et tout récemment de l’Isère pour une application dès 2020. D’autres départements ont montré un réel intérêt pour ces démarches et de nombreux élus portent ces messages en commission DETR pour essayer de mettre en place les bonifications sur leur territoire.

Ces aides sont un véritable levier d’action pour les collectivités qui se voient attribuer une bonification de la subvention de 5 à 10% des lots bois ou des montants globaux selon les départements.

Ainsi, depuis le lancement de ces actions, plus de vingt projets ont bénéficié de bonification pour leur engagement à construire en bois local certifié.

Les Communes forestières s’engagent pour développer ces aides à l’ensemble des départements de la région AURA mais aussi sur tous les départements couverts par les certifications de bois local. Elles apportent également un appui technique aux préfectures si besoin, comme c’est le cas en Haute Savoie.

REVENIR A LA PAGE PRECEDENTE