Accueil > Dernières nouvelles

SITES D’AVENIR POUR LA FORÊT ISÉROISE : QUELLES PRATIQUES POUR LA FORÊT DE DEMAIN ?
Le réseau des sites d’avenir est une démarche coordonnée par le Département de l’Isère et rassemblant les acteurs de l’amont de la filière bois iséroise (ONF, CRPF, Association des Communes forestières, Chambre d’Agriculture, FCBA, FIBOIS38) ainsi que des territoires de stratégies forestières (PNR Vercors et Chartreuse, Stratégie forestière Sud Isère, Chartes forestières Bas Dauphiné Bonnevaux et Chambaran, Grenoble Alpes Métropole, Voironnais, Grésivaudan).

Il a pour objectif de servir de support de formation (élus, propriétaires forestiers, professionnels …) sur 2 thématiques principales :
  • Les perturbations actuelles de l’équilibre forestier : le changement climatique et la pression des ongulés ;
  • La prise en compte des enjeux de multifonctionnalité lors des actions de gestion et d’exploitation des boisements.
En effet, la forêt locale, au-delà de participer à l’identité visuelle et l’attractivité du département, de protéger les isérois de risques naturels (avalanches, éboulements, inondations) et de constituer un écosystème riche assurant un rôle primordial de puit de carbone, est à la base d’une importante économie pour le territoire. Elle permet en effet d’offrir à la filière bois plus de 471 000 m3 de bois par an, essentiellement valorisés en Isère (6900 emplois dans 2700 entreprises) mais aussi des départements adjacents (26, 01, 74 ,73). Les forestiers doivent ainsi prendre en compte les divers enjeux et activités coexistant en forêt (= la multifonctionnalité) dans leurs pratiques de récolte quotidiennes.

Mais aujourd’hui les forestiers sont confrontés à des modifications de l’équilibre même des forêts qui mettent en péril son renouvellement : le changement climatique et le développement des ongulés. En effet, certains territoires voient leurs peuplements forestiers dépérir du fait d’un affaiblissement général (ex : sapins du Sud Isère, épicéas du Vercors, châtaigniers des Chambaran) et / ou leurs jeunes plants totalement anéantis par l’abroutissement. Dans ce contexte, la sensibilisation des élus (ex : respect et augmentation des plans de chasse) et la formation des propriétaires pour transmettre les bonnes pratiques sylvicoles (ex : diversification des essences pour limiter la sensibilité des peuplements) est primordiale.

Ainsi, les partenaires du Réseau des sites vous convieront régulièrement à des sorties de terrains afin d’observer des exemples de bonnes pratiques et échanger pour construire ensemble l’avenir de la forêt iséroise. Les prochaines dates pour le second semestre 2019 :
  • le 1er octobre à La Chapelle du Bard : visite d’un enclos / exclos installé depuis 27 ans (thématique : impact du gibier sur la régénération des forêts)
  • le 4 octobre à Velanne : visite d’une parcelle privée de cèdre (thématique : adaptation des essence et de la sylviculture en période de changement climatique)
  • le 8 novembre à Prébois : visite d’un enclos / exclos installé depuis 10 ans (thématique : impact du gibier sur la régénération des forêts)

(Jeune plant abrouti – Crédit photo : CD38)

REVENIR A LA PAGE PRECEDENTE