Actualités > Actualités régionales

TELECHARGEZ NOTRE DERNIERE LETTRE D'INFORMATION

RECRUTEMENT_CHARGÉ(E) DE PROJET BOIS ÉNERGIE/TRANSITION ÉNERGÉTIQUE
Les Communes Forestières Auvergne-Rhône-Alpes recrutent un Chargé(e) de projet Bois énergie/transition énergétique, poste à pourvoir pour le 15 septembre, candidatures à déposer avant le 24 août 2018.

EN SAVOIR +

LEVER LES FREINS À LA MOBILISATION DES BOIS : ETUDE SUR LES VENTES PUBLIQUES DU TERRITOIRE « MONTAGNES D’AUVERGNE » (CANTAL, HAUTE-LOIRE, PUY-DE-DÔME)

Dans le cadre du PPRDF (Plan pluriannuel régional de développement forestier), le diagnostic du foncier forestier a notamment mis en valeur les difficultés rencontrées par certaines communes pour commercialiser leurs bois. Une étude de ces problématiques a donc été commandée par la DRAAF. Pour identifier les freins liés à la commercialisation des bois et dégager des solutions à préconiser pour les communes concernées, une analyse des résultats des ventes publiques a été réalisée par les Communes forestières sur le territoire « Montagnes d’Auvergne » (départements 15, 43, 63).

EN SAVOIR +

CONSTRUIRE EN BOIS LOCAL : DU BOIS DES TERRITOIRES DU MASSIF CENTRAL TM DEMANDÉ DANS LES PREMIERS MARCHÉS PUBLICS !

Les Communes forestières et l’Association pour la valorisation du bois des territoires du Massif central ont fait, dans le Massif central, le triple pari d’améliorer la valorisation locale des bois et des entreprises, de construire des bâtiments en bois de qualité et de dynamiser l’économie locale au travers de la certification « Bois des territoires du Massif centralTM ». C’est un pari qui, grâce aux élus des territoires du Massif central, se concrétise puisque les premiers marchés demandant du bois certifié, ont été publiés et attribués aux premières grappes d’entreprises bientôt certifiées !

EN SAVOIR +

LA PRISE EN COMPTE DES ENJEUX FORÊT ET FILIÈRE BOIS AU SEIN DES SCHÉMAS DE COHÉRENCE TERRITORIAUX (SCOT)

La valorisation des espaces forestiers et le développement de la filière bois sur un territoire sont fortement dépendants des choix d’aménagement définis par les élus dans les documents d’urbanisme. Les Schémas de Cohérence Territoriaux (SCoT) traduisent ces choix à l’échelle d’un territoire. Les Communes forestières ont mené l’analyse de six d’entre eux approuvés en Auvergne-Rhône-Alpes afin d’une part d’évaluer comment étaient pris en compte ces enjeux et d’autre part d’identifier les bonnes pratiques et les facteurs d’amélioration. (Source image : Pixabay)

EN SAVOIR +

TRAME VERTE FORESTIÈRE : LE RÔLE DES COMMUNES FORESTIÈRES DANS LA MISE EN OEUVRE DES SRCE AUVERGNE ET RHÔNE-ALPES

Dans le cadre de la déclinaison opérationnelle du Schéma Régional de Cohérence Ecologique de Rhône-Alpes, qui a pour objectif d’enrayer la perte de biodiversité, des partenaires forestiers, scientifiques et environnementaux se sont regroupés pour travailler sur le projet "trame verte forestière", financé par le FEDER Rhône-Alpes. En plus d'un panel d'actions à l'échelle régionale, plusieurs territoires d'étude présentant un intérêt particulier ont été choisis pour une étude approfondie. L'élu en tant que propriétaire forestier et aménageur du territoire a un rôle important à jouer pour permettre le maintien et l'amélioration de la trame verte forestière et ce projet permettra de fournir des éléments aux communes pour l’intégration des enjeux forestiers sur leur territoire et dans les documents d’urbanisme.

EN SAVOIR +

COMITÉ DE SUIVI SYMBIOSE À SAINT-GUILLAUME (38) : LE TRAVAIL COOPÉRATIF AVANT TOUT

Les territoires et partenaires du projet SYMBIOSE se sont réunis le 15 mars 2018 dernier pour un bilan de l'avancement du projet en ce début de dernière année de mise en oeuvre. Ce projet a déjà eu un résultat très positif : une coopération inédite des acteurs de la filière forêt-bois à une échelle importante puisque régionale !

EN SAVOIR +

BOIS ÉNERGIE : QUELQUES ÉLÉMENTS DE CONJONCTURE DE LA SAISON DE CHAUFFE 2017/2018

La saison de chauffe 2017/2018 n’est pas encore terminée, mais les premiers éléments de conjoncture confortent l’idée d’un marché en plein développement ! Retrouvez ci-après l’analyse de l’enquête réalisée par le CERC Auvergne-Rhône-Alpes, en partenariat avec l’interprofession Fibois Auvergne-Rhône-Alpes.

EN SAVOIR +

UNE NOUVELLE POLITIQUE RÉGIONALE POUR LA FILIÈRE FORÊT-BOIS

La nouvelle politique régionale en faveur de la filière forêt-bois votée cet automne en Assemblée Régionale a été le thème de la journée du 15 décembre 2017, à Lyon, organisée par Monsieur Philippe Meunier, Vice-Président délégué à la forêt et au bois. L’occasion de revenir sur les 4 axes de cette politique qui sera précisée par une autre délibération ce début d’année 2018. Voici les actions soutenues par le nouveau plan de la Région.

EN SAVOIR +

CONSTRUIRE EN BOIS DES TERRITOIRES DU MASSIF CENTRAL : UN GUIDE DE PRESCRIPTION EN DÉTAILLE LES ÉTAPES CLÉS

Du nouveau pour la marque ! Un guide de prescription est disponible pour vous permettre de retranscrire votre volonté de construire en Bois des territoires du Massif centralTM dans les marchés publics. La marque favorise une origine et une transformation locale des bois de qualité, en s'appuyant sur une traçabilité à 100 % des bois, de la forêt d'origine à leur mise en œuvre dans la construction. Si vous souhaitez du bois issu des circuits de proximité dans vos projets de construction, n’attendez plus ! Contactez-nous.

EN SAVOIR +

LE (RE)DÉPLOIEMENT DU BOIS COMME SOURCE D’ÉNERGIE : OPPORTUNITÉ OU MENACE POUR LES ESPACES FORESTIERS ?
L’énergie bien utilisée est celle que l’on ne consomme pas ! Des efforts de sobriété sont donc à engager afin avant tout de réduire nos besoins énergétiques. Il est important de rappeler que c’est grâce à ces efforts que les énergies renouvelables seront en mesure de satisfaire à nos besoins élémentaires.

Le bois, première source d’énergie renouvelable en France (devant l’hydroélectricité), n’échappe pas à cette règle ! Néanmoins, la trajectoire tracée par la Loi relative à la Transition Energétique et la Croissance Verte (août 2015) confirme la nécessité d’accroître les prélèvements pour répondre à l’objectif de porter à 32% d’ici à 2030 la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique finale (elles représentent environ 10% aujourd’hui). Cet objectif constitue t-il une opportunité ou une menace pour les espaces forestiers ?

EN SAVOIR +

ARCHIVES